Théâtre de la Maison du Peuple - Ville de Millau : Détail Instant

L'homme et la perruche & Mon Képi Blanc

09/03/2017

Studio Martha Graham

20h30

Participation libre

 

Mise en scène Jean Vilain 


ZôônArt - Jean Vilain

L'homme et la perruche & Mon Képi Blanc

MON KÉPI BLANC
De Sonia CHIAMBRETTO

 

Au mois d’avril dernier, je fus contacté par Gardem Lou Larzac me demandant de bien vouloir les aider à monter cette pièce pour une journée d’action antimilitariste devant se dérouler le 18 juin.

Étant donné le court délai accordé, cette prestation fut une lecture spectacle.

Le travail accompli par Anne-Marie, Annie, Paule et Sophie en si peu de temps me laissa un goût d’inachevé et je leurs proposais de reprendre ce travail afin d’en faire un vrai spectacle… Ce qu’elles acceptèrent avec enthousiasme.

Et c’est ce résultat que vous pouvez voir ce soir.

Il faut savoir qu’au départ cette pièce est un monologue que nous avons découpé pour en faire une pièce à 4 personnages.

Le fait que ces légionnaires soient interprétés par des femmes, est au départ dû au hasard, mais renforce le côté sensible des personnages.

Comme vous le verrez ce spectacle est loin d’être une charge contre ceux qui se retrouve engagés dans ce corps d’élite. Mais montre les contraintes et les difficultés qu’ils y rencontrent en y participant.


L’HOMME ET LA PERRUCHE
D'Alain ALLIOUX

 

L’homme et la perruche a été écrit et créé spécialement pour Pierre Fresnay en complément du « neveu de Rameau ». L’auteur Alain Allioux fut l’auteur avec Jean Giono de « l’eau vive » puis du roman portant le même nom.

J’ai personnellement un rapport particulier avec cette pièce que j’ai joué pour la première fois en 1978. Ce qui m’a permis de rencontrer et de me lier d’amitié avec Alain Allioux.

J’ai repris ensuite ce spectacle en 1999 pour fêter mes 30 ans de théâtre.

Les progrès de l’intelligence artificielle font que cette œuvre qui paraissait lors de sa création une totale fiction, devient le reflet de ce qui nous attend demain.

La mise en scène de cette troisième reprise (en ce qui me concerne) devient de plus en plus épurée (pas de décors), juste un personnage, un texte, et les rapports entre ce personnage et un monde qui se veut parfait.

 

Jean Vilain

Mars
Précédent 2017 Suivant
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
  • 31