Théâtre de la Maison du Peuple - Ville de Millau : Détail Instant

Les Misérables

28/04/2017

Salle Senghor

20h30

TARIF B

1h15

www.karyatides.net

Spectacle de : Karine Birgé, Marie Delhaye • Avec : Naïma Triboulet, Julie Nathan • Mise en scène : Agnès Limbos, Félicie Artaud • Collaboration à l'écriture : Françoise Lott • Création sonore : Guillaume Istace • Création lumières : Dimitri Joukovsky • Sculptures : Evandro Serodio • Scénographie : Frédérique De Montblanc • Grandes constructions : Alain Mayor, Sylvain Daval • Petites constructions : Zoé Tenret • Petits costumes : Françoise Colpé • Grande peinture : Eugénie Obolensky • Régie : Dimitri Joukovsky ou Karl Descarreaux • Illustration, graphisme, tisanes : Antoine Blanquart

Spectacle présenté dans le cadre d'une tournée du réseau culturel Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées avec la MJC de Rodez

AUTOUR DU SPECTACLE
Dés 18h30 dans le Hall - Atelier parent-enfant (recyclage, marionnettes...) avec l'association Bar'bouille.
19h30 - Petite restauration par Bar'Bouille. Tarif : 6 €.

CIE KARYATIDES (Belgique)

Les Misérables

d'après Victor Hugo

THÉÂTRE D'OBJETS & MARIONNETTES

Tout public dès 9 ans - Jauge limitée à 150 places - ACHETEZ VOS BILLETS

Prix du public au Festival Off d’Avignon 2015

Une réécriture vive de ce grand classique. La force subtile des comédiennes, démultipliée par les objets, se met au service de l'essence de l'œuvre : le lyrisme, les émotions, et l'incroyable épopée d'un peuple aux abois qui se soulève et défend son idéal jusqu'à la mort.

C'est l'histoire d'un homme qui a tout perdu. Poursuivi par son passé de bagnard, il se sacrifie pour le bonheur d'une enfant que le sort lui confie. Les histoires aussi d'une femme victime ; d'un flic fanatique infatigable ; d'un titi impertinent et libre. L'histoire surtout d'une justice inique, d'un combat entre bien et mal, d'une course poursuite qui dure des années.


Les Karyatides se sont emparées de ce monumental roman. Comédiennes et manipulatrices, elles jouent tous les personnages. Elles résument, zoomant sur les personnages essentiels et les moments-clés. Mais elles rendent la ligne mélodramatique qui fait vibrer le cœur des spectateurs et font exister la pensée politique, sociale et philosophique de Victor Hugo.

« Quoi de mieux que cet univers de petits riens pour raconter le destin de ces Misérables ? À une époque qui se rebelle enfin contre le règne de la surconsommation, le théâtre d'objets apparaît comme le porte-drapeau d'un art en résistance, plus contemporain que jamais. » Le Soir 

Mars
Précédent 2017 Suivant
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
  • 31