Théâtre de la Maison du Peuple - Ville de Millau : Détail Instant

Cinématique

15/12/2017

Salle Senghor

20h30

Tarif B

1h

www.am-cb.net

Conception : Adrien Mondot / Jonglage : Adrien Mondot ou Joseph Viatte / Danse : Satchie Noro ou Marie Tassin / Musique, création sonore : Christophe Sartori, Laurent Buisson / Création lumière : Elsa Revol / Reprise lumière : Jérémy Chartier / Dramaturgie : Charlotte Farcet / Régie son : Lois Drouglazet, Wilfrid Haberey, Christophe Sartori, Pierre Xucla en alternance / Régie lumière : Rosemonde Arrambourg, Jérémy Chartier, Rodolphe Martin en alternance

 

Grand prix du jury « danse et nouvelles technologies » Festival Bains Numériques #4 à Enghien-les-Bains 2009

 

Spectacle présenté dans le cadre du Festival Bonheurs d'Hiver avec le soutien de la Compagnie Eiffage du Viaduc de Millau

 

Adrien M & Claire B

Cinématique

DANSE CIRQUE & NOUVELLES TECHNOLOGIES

Tout public dès 8 ans

ACHETEZ VOS BILLETS

Prenant tour à tour les chemins de la danse ou du jonglage, ce duo est un voyage, une invitation à la rêverie et au jeu.

Au gré d’une partition numérique interprétée en direct, mettant en relations corps et diffusions numériques en mouvement, ce spectacle est une exploration parsemée d’embûches imaginaires et poétiques, de petits bonheurs dérisoires et d’éclats d’enfance. Sur un radeau à l’assaut des flots, ou dans une course effrénée, le voyage est une traversée de matières virtuelles comme autant de paysages. Lignes, points, lettres, objets numériques projetés sur des surfaces planes, tissent des espaces qui épousent les corps et le geste, viennent révéler la part d’enfance que chacun porte en soi, et bousculer les principes rationnels qui guident nos existences modernes.

Les outils technologiques permettent la présence de l'erreur, de la fragilité et de la poésie. La scénographie est réduite à sa plus simple expression : un tulle et un sol blancs. Les deux pages d'un livre ouvert qui s'écrit sous nos yeux, où l’opaque et l'aplat deviennent un immense espace des possibles.

« Pas d’inquiétude, derrière l’austérité du titre, se cache une poésie visuelle à émouvoir les pierres ! Cinématique nous entraîne dans un voyage aux frontières mouvantes entre réel et virtuel. Un voyage empreint d’une poésie tour à tour sombre et lumineuse. À voir de toute urgence ! » Le Dauphiné libéré 

Décembre
Précédent 2017 Suivant
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
  • 31