Théâtre de la Maison du Peuple - Ville de Millau : Détail Instant

L'homme d'habitude

20/01/2018

Salle Senghor

20h30

Tarif B

1h10

www.lhommedhabitude.weebly.com

Chorégraphie, mise en scène : Bruno Pradet / Danseurs : Christophe Brombin, Lucille Daniel, Céline Debyser, Loriane Wagner / Compositeurs, musiciens  Les Blérots de R.A.V.E.L. : Yvan Ackermann, Fred Joiselle, Arnaud Joyet, Camille Mayer, Claire Moulin, Alice Noureux, Franck Tilmant / Création lumière, régie : Vincent Toppino / Régie son : Matthieu Guettier ou François Joury / Régie générale : Adrien Ropers / Éléments scénographiques : Christopher Haesmans, Dr Prout / Costumes : Laurence Alquier

 

Spectacle présenté dans le cadre d'une tournée du réseau Grand-Sud avec la ville de Pézenas, le Théâtre de l'Albarède de Ganges et la MJC de Rodez

 

 

 

AUTOUR DU SPECTACLE

Formation Danse à l'école aux enseignants et atelier scolaire de danse avec la compagnie proposés par Aveyron Culture


Cie Vilcanota-Bruno Pradet & Les Blérots de R.a.v.e.l.

L'homme d'habitude

DANSE CONTEMPORAINE & CONCERT

Tout public dès 8 ans

-ACHETEZ VOS BILLETS

Sixième saison déjà pour L’homme d’habitude dont l’aventure se poursuit avec toujours autant de bonheur aux quatre coins de la France et au-delà. Représentation après représentation, l’euphorie de spectateurs est toujours au rendez-vous. Dans cette formidable rencontre entre les danseurs de Vilcanota et les musiciens des Blérots de R.A.V.E.L., nul ne peut dire qui a apprivoisé l’autre le premier, tant les onze interprètes de ce spectacle hybride à la couleur rock affirmée forment une seule et même tribu, prise dans un tourbillon jubilatoire.

Un batteur surréaliste à la poursuite de ses cymbales côtoie un ballet éthéré de ronds de fumée, une danseuse explosive se dissout dans la transe de lucioles colorées, de curieux spéléologues débitent une suite de mots absurdes tandis qu’un impressionnant tourniquet s’emballe à en perdre haleine. La mise en scène ne s’embarrasse guère des frontières de genre dans ce spectacle où danseurs, musiciens et instruments s’imbriquent dans une chorégraphie à l’énergie débridée. Les images se succèdent, le rire n’est jamais bien loin et soudain, sans qu’on l’ait vu venir, la musique et la danse parlent le même langage.

« Il [l’homme d’habitude] est de ces spectacles qui sont revigorants. Qui débordent de vie et d'énergie sans pour autant être dépourvus de propos et de justesse. En un mot, qui font du bien. » Sud Ouest 

Septembre
Précédent 2017 Suivant
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30